RENCONTRES ELECTRONIQUE IMPRIMEE

mercredi 15 mars 2017

-— Une technologie innovante —
Pour mettre en valeur leurs produits, de nombreux secteurs industriels utilisent des techniques
d’impression classique - sérigraphie, héliographie ou jet d’encre. Les nouveaux développements
technologiques consistent à imprimer des composants électroniques sur des supports flexibles non
toxiques (tels le papier, le textile ou le plastique) et apportent ainsi de nouvelles fonctionnalités.

— Une industrie verte —
L’électronique imprimée laisse une faible empreinte carbone. Les processus de fabrication,
à température et à air ambiants, reposent sur des dépôts de matériaux de très faible épaisseur
et comportent un nombre réduit d’étapes. Cette industrie fait généralement appel à des salles
blanches peu consommatrices d’énergie électrique et d’eau.

— De multiples applications —
_
Médical : traçabilité de poches de sang pour s’assurer que la température est stable. Des
capteurs tatoués à même la peau pour contrôler la santé d’un patient en temps réel...
_ Santé : équipements portables pour la surveillance des diabétiques en temps réel à domicile.
_ Pharmacie : des capteurs optiques sur des tubes pharmaceutiques pour un meilleur contrôle
de formulation de médicaments, pour le contrôle de l’eau...
_ Cosmétiques : patchs dermiques.
_ Sécurité : l’identité sécurisée.
_ Aéronautique : les constructeurs travaillent au remplacement des câbles dans un avion par des
structures imprimées qui réduisent considérablement le poids des appareils...
_ Automobile : les capteurs imprimés sous forme de nanofils d’argent permettront de réaliser
des écrans flexibles pour l’automobile, des batteries...
_ Recherche : enregistrement des codes des neurones et restitution pour redonner la possibilité
de commandes de mouvement à des personnes handicapées...
_ Photovoltaïque : la technologie OPV offre un éventail très large de créativité.
_ Logistique, objets connectés, luxe...